RABAIS SPÉCIAUX pour MILIEUX DE GARDE  et ÉCOLE : contactez-nous pour obtenir votre code promo

Chaque livre est conçu sur mesure et avec amour dans notre atelier à St-Jean-sur-Richelieu

Campagne de financement École – Garderie – Organisme

Livraison GRATUITE partout au Canada

Enfant et utilisation saine des écrans : mission possible

Voir tous les articles

Avant la pandémie, nos enfants « avocats de la défense » manquaient d’arguments pour plaider leur cause de temps d’écran supplémentaire. Mais lors du confinement, tous les arguments leur ont été offerts sur un plateau d’argent pour se bâtir une défense de béton, puisque tout (école, loisir, vie sociale) se passait devant un écran. Résultat : de plus en plus de parents se trouvent à bout d’arguments et maudissent les écrans qui rendent leur enfant irritable, anxieux, renfermé… bref méconnaissable.

Stéphanie Dionne, facilitatrice à l’ère du numérique, coach professionnelle en PNL et fondatrice de l’entreprise La famille de ma vie, mentionne que ce ne sont pas les écrans qui « démonisent » les enfants, mais la difficulté à s’observer quand quelque chose modifie leur comportement.

Le défi n’est donc pas numérique, il ne l’a jamais réellement été. Le défi est d’abord et avant tout relationnel et humain. Cela signifie que pour développer une relation saine et équilibrée avec les écrans, il faut d’abord entretenir une relation saine et équilibrée, en tant que parents, avec ses enfants.

L’experte partage avec vous 4 étapes pour guider votre enfant à développer une relation saine et équilibrée avec les écrans en créant d’abord une relation saine et équilibrée avec eux.

 

Étape 1 : définir un cadre

« Go ! Utilise ta tablette de façon saine et équilibrée. » Si vous dites ça à votre enfant, il vous regardera d’un air perplexe et perdu. Il a besoin de vous pour définir un cadre, pour le guider.

Comment définit-on un cadre, demanderez-vous ? Il se définit avec :

  • Les besoins de votre enfant
    Par exemple, à 2 ans, un enfant a surtout besoin d’interagir en vrai avec les humains. Un écran ne répondra pas à ses besoins. Mais à 12 ans, l’ado a besoin d’appartenir à un groupe d’amis qui partagent ses champs d’intérêt. Donc, lui permettre de joindre une communauté en ligne avec qui il pourra échanger peut être une manière saine de répondre à son besoin.

 

  • Vos valeurs
    Définir vos valeurs en tant que parent et famille est primordial. Santé, équilibre, respect, honnêteté… Bref, faites votre propre liste. Vos valeurs appuieront vos arguments pour faire comprendre à votre enfant ce que vous souhaitez sincèrement pour lui.

 

  • Votre réalité
    Chaque famille a sa propre réalité (famille nucléaire ou recomposée, parent monoparental, horaire atypique, maladie, etc.). Votre cadre doit refléter votre réalité, et non celle du voisin.

 

Étape 2 : rédiger un contrat

Un contrat parent-enfant est un outil concret qui facilite la communication avec les jeunes autour de l’utilisation des écrans. Contextualisez le contrat à la manière d’une lettre dans laquelle vous nommerez :

  • Ce que ça représente, pour vous, de posséder un appareil numérique, ainsi que les bénéfices et les défis;
  • Ce que vous souhaitez pour eux et quel genre d’utilisateurs vous désirez qu’ils deviennent;
  • Votre rôle, en tant que parent, dans l’encadrement des écrans;
  • Les règles à respecter, en fonction des besoins de votre enfant, de vos valeurs et de votre réalité;
  • Les conséquences d’un manquement à ce contrat.

Besoin d’inspiration pour rédiger un contrat? Voici un exemple.

 

Étape 3 : communiquer lors du non-respect d’une règle du contrat

Prenons l’exemple du youtubeur au langage peu glorieux. Vous constatez que lorsque votre enfant de 9 ans l’écoute, il devient irrespectueux envers vous.

  1. Nommer les faits
    Vincent, as-tu remarqué que tu deviens d’être irrespectueux envers moi et que, comme par hasard, ce soit juste après avoir écouté des vidéos de ton youtubeur ? J’ai observé que ça se produisait très souvent. C’est arrivé hier aussi avec ta sœur.

 

  1. Nommer ce que vous souhaitez en lien avec vos valeurs.
    Parce que le respect est une valeur importante de la famille qui fait partie de notre contrat, je souhaite que tu t’exprimes respectueusement.

 

  1. Questionner votre enfant
    Crois-tu que le contenu de ce youtubeur soit bon pour toi ? Selon toi, quel contenu est approprié ? Quel contenu ne l’est pas?

 

  1. Écouter votre enfant
    Ce type de questions le portera à la réflexion et à l’introspection. Vous lui faites le cadeau d’apprendre à s’observer. Écoutez ses réflexions pour ensuite passer à la dernière étape.

 

  1. Statuer
    Selon ses réflexions et votre contrat, vous pourrez statuer sur une décision, comme lui demander de vous montrer d’autres youtubeurs et de choisir avec lui lesquels il peut écouter. Si vous décidez qu’il n’a plus le droit d’écouter son youtubeur, il est possible qu’il pique une crise. Vous devrez la tolérer, même si vous culpabilisez. Ce que votre enfant ressent lui appartient. Une fois qu’il se sera calmé, discutez à nouveau avec lui. Vous serez surpris de découvrir que derrière la crise se cachait un enjeu humain qui n’avait probablement rien à voir avec l’interdiction d’écouter son youtubeur.

Communiquer de la sorte démontre à votre enfant que vous n’êtes pas contre lui, mais avec lui. Un rapport de confiance s’installera peu à peu et communiquer sera plus facile. Cerise sur le gâteau : votre enfant vous donnera de plus en plus le privilège de le guider.

 

Étape 4 : développer l’autonomie

Cette étape résulte des 3 précédentes, mais surtout de la première. Sachez que vous ne nuirez jamais au développement de l’autonomie de votre enfant en l’encadrant. Plus le temps passera, moins vous aurez besoin de superviser le temps d’écran et d’intervenir. Et un jour, alors qu’il aura gagné votre confiance et développé son autonomie, il gérera lui-même son utilisation des écrans en respectant les règles de votre contrat.

Voilà donc les 4 étapes qui vous mèneront de parent démuni à parent outillé face aux écrans.

 

Chez Ton livre Ton histoire, on veut donner la piqûre de la lecture aux enfants afin qu’ils cultivent leur imaginaire et leur créativité. Quelques suggestions de livres personnalisés pour vous inspirer :

  • L’apprenti chevalier : Accompagné de ses amis, votre enfant réalisera son rêve de devenir un vrai chevalier.
  • L’école des pirates : En compagnie de ses amis et de son éducatrice, votre petit moussaillon partira à la recherche du trésor sur l’île du Savoir.
  • La petite cabane au creux de mon cœur : pour tous les enfants, petits et grands, qui vivent un deuil et qui ont besoin de se rappeler qu’au fond de leur cœur, il y a un endroit où l’amour et les souvenirs ne meurent jamais.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser ...